Tissemsilt : Du maïs au secours de la pomme de terre

La modernisation et la diversification de l’agriculture, dans la wilaya de Tissemsilt, commencent à donner des résultats appréciables. Les Aït Hamadouche et leurs voisins comptent toujours se servir de l’expérience de leurs associés venus de Aïn Defla et Blida, en cultivant cette année plus de 400 hectares de maïs et une autre superficie similaire en céréales.Ces fellahs ont parié sur le barrage de Bougara pour cultiver plus de 200 hectares en pomme de terre. La production de ce tubercule hors saison a donné un rendement de 8000 quintaux. «Du moment que la terre est remarquablement généreuse, nul ne peut nous empêcher de quadrupler voire  quintupler la mise en condition… Que l’ONID nous aide à aplanir les obstacles et à réduire les frais liés aux canalisations des eaux du barrage», a sollicité l’un d’eux. «5 retenues collinaires et 2 barrages d’une capacité de plus 20 millions de m3 seront incessamment mis en service», affirme un autre fellah intéressé par l’expérience.  

El Wtan         

Laisser un commentaire