la chaussure géante en hommage au journaliste anti-Bush démontée

"Nous avons enlevé la sculpture de la chaussure (du journaliste Mountazer al-Zaïdi), car nous en avons reçu l’ordre du gouverneur de la province de Salaheddine", a déclaré Shaha al-Joubouri, directrice de la Fondation de l’enfance, où l’ouvrage avait été érigé jeudi.L’oeuvre de l’artiste Laith al-Ameri mesure trois mètres de haut sur deux mètres cinquante de large, et représente une chaussure dans laquelle un arbre a été planté.Elle avait été installée a Tikrit (180 km au nord de Bagdad), ville natale du dictateur déchu Saddam Hussein, dans les jardins de la Fondation de l’enfance, une organisation s’occupant d’enfants dont les parents sont morts dans les violences qui ont ravagé le pays depuis l’invasion américaine de 2003.Le 14 décembre, Mountazer al-Zaïdi s’était levé brusquement en pleine conférence de presse de M. Bush et du Premier ministre irakien Nouri al-Maliki, et avait crié "c’est le baiser de l’adieu, espèce de chien" avant de lancer ses chaussures sur M. Bush, qui les avait évitées.Le procès du journaliste, toujours emprisonné, était initialement prévu le 31 décembre devant la Cour centrale criminelle d’Irak, compétente pour les affaires de terrorisme, mais a été ajourné sine die au dernier moment.

SOURCE LES AGENCES

Laisser un commentaire