La formation professionnelle s'adapte aux besoins de Tissemsilt

Le secteur  de la formation  professionnelle a connu un grand pas qualitatif et quantitatif, puisse ses capacités sont passées à une vitesse supérieure de 03 CFPA  au 09 CFPA et un (01) institut (INSFP). En vue de permettre aux jeunes de toutes les communes de la wilaya de Tissemsilt, d’accéder à la formation professionnelle et où les efforts consentis à travers toute la wilaya par la création de centres, des annexes et des sections en tenant compte d’adapter l’outil de la formation à la vocation de la wilaya. Ces nouvelles infrastructures répondent au souci d’améliorer la qualité de la formation pour l’adapter aux besoins de l’économie régionale et nationale. Le secteur de la formation et de l’enseignement professionnels fournira, au titre de la prochaine rentrée professionnelle, session de février  2011, 3.216 postes pédagogiques. Les postes de formation, répartis entre les différentes spécialités, concernent 1.701  postes dans l’apprentissage, 1.025 dans la formation résidentielle et 75 dans le cadre des cours du soir. Par ailleurs, la formation et l’enseignement professionnel est diversifiée avec une formation de court délai pour 125 femmes rurales. Elle  concerne des activités ménagères et domestique, la couture, la coiffure etc. Un effectif de 115 femmes au foyer sera intégré cette année 2011 dans le cycle de la formation professionnelle à travers les centres de formation professionnelle (CFPA) de la wilaya de Tissemsilt. Les principales filières de formation qui sont dispensées en cours aux stagiaires portent essentiellement sur la couture, la gastronomie, la coiffure, la broderie et le tissage. Le nombre de femmes  ayant bénéficié d’une formation qualifiante s’élève jusqu’à présent à quelque 3.000 femmes. Il a fait remarquer dans ce contexte que l’adhésion progressive des femmes au foyer au cycle de formation qualifiante s’explique notamment par l’amélioration du dispositif d’information et de vulgarisation initié en direction du public. Sachant que les CFPA de la wilaya ont enregistré une forte demande pour le 5e niveau relatif au diplôme de technicien supérieur. Il a été décidé en outre l’ouverture cette année de  nouveaux postes pédagogiques dans le cadre de la formation d’aptitude, au profit des détenus, et autres pour le secteur de l’agriculture  ainsi que pour l’annexe de l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement des adultes, l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) et l’Agence nationale de gestion des micro crédits (ANGEM). La prochaine rentrée professionnelle sera marquée par l’ouverture de six nouvelles spécialités en grandes cultures, en fabrication de briques, de tuiles et de mosaïques ainsi qu’en étanchéité, installation, entretien du matériel d’irrigation, en réfection des routes, en conduite automobile et en maintenance des matériaux d’atelier. Ces nouvelles disciplines visent à répondre aux besoins du marché du travail dans la wilaya, notamment dans les secteurs qui enregistrent une dynamique à l’instar de l’agriculture, de l’hydraulique, de la construction et des travaux publics, selon nos sources. La Direction de la formation et de l’enseignement professionnels de la wilaya de Tissemsilt, en prévision de la prochaine rentrée de février 2011, plusieurs opérations de sensibilisation à travers les communes et les douars que compte la wilaya de Tissemsilt pour les rapprocher les postulants à la formation désirant trouver un poste d’emploi en leur proposant diverses opportunités. Dans le but d’adapter d’une manière efficace la formation aux besoins du marché de l’emploi. La Direction de la formation professionnelle a ajouté que les offres d’emploi dans la région sont concentrées dans les secteurs de l’agriculture, de l’hydraulique, de la construction, des travaux publics et de l’énergie. Par ailleurs, les travaux de réalisation d’espaces informatiques se poursuivent à travers les différents établissements de formation, avec un taux d’avancement de 30%. Il y a lieu de signaler la réception, récemment, d’équipements nouveaux en soudure, en électricité du bâtiment, en couture et coiffure pour femmes à travers de nombreux Centres de formation professionnelle dans la région. Deux actions d’extension de deux Centres de formation professionnelle et d’apprentissage à Lazharia et un internat au niveau du CFPA de Ouled Bessam sont également en cours de concrétisation, selon notre source. 

Le Carrefour d’algérie

Laisser un commentaire