Un pont s’écroule et isole douar El-Abaynia à Ouled-Bessam

Depuis quelques jours, le douar d’El-Abaynia dans la commune de Ouled-Bessam est pratiquement isolé du reste de la commune, un pont récemment construit vient de s’écrouler sous l’effet des crues qui ont tout emporté y compris la seule piste qui relie le douar aux autres parties de la commune dont la distance est de trois kilomètres.  En effet, les citoyens dont le nombre dépasse de peu une trentaine de familles précisent que le tronçon reliant leur douar au douar de Sidi-Boudjemaa pour rejoindre le CW 15 sur Ouled-Bessam est quasiment impraticable, les crues ont emporté le tuf installé pour l’ouverture de cette piste et le petit pont qui raccorde les deux douars, une situation qui a considérablement isolé cette partie et sera certainement beaucoup plus incommodante dans le futur d’autant plus avec cet hiver qui n’est qu’à ses débuts.  Cette situation aurait paru pour certains y compris les habitants du douar prévisible et relativement acceptable, si le pont et la piste aient été réalisés depuis des années mais le comble est que ces travaux dont le maître de l’ouvrage est la conservation des forêts n’ont pas plus de quatre mois d’existence, aujourd’hui, ce petit ouvrage est englouti par les crues et aucune trace n’est restée témoigner de son existence quant à l’état de la piste, le spectacle ne diffère guère d’un chemin vicinal défoncé et immergé par les eaux de la pluie.  Enfin, cette situation interpelle plus d’un sur la qualité des travaux exécutés par certaines entreprises sans scrupule et sans conscience et exhorte les responsables à ouvrir des enquêtes sur ces dépassements qui malheureusement se sont banalisés en l’absence d’un contrôle rigoureux.

Pour Ouqrsenis Info A.Nadour

Laisser un commentaire