BILAN 2010 : 13 morts et 282 blessés dans 162 accidents

Le commandant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt a tenu une conférence de presse ce lundi dernier en présence des représentants de plusieurs quotidiens nationaux pour présenter le bilan annuel des différentes brigades. Selon le conférencier, les affaires de falsifications sont en baisse par rapport à l’année 2009. Sur les 03 affaires enregistrées, 05 personnes impliquées dont 03 ont été mises sous mandat de dépôt. Dans le même contexte, le crime organisé à travers la wilaya de Tissemsilt reste limité et les chiffres démontrent que la wilaya de Tissemsilt n’est pas à la hauteur des grandes villes. Ajouter à l’intensification des brigades et ses fonctions traditionnelles dans le domaine et redéploiement des éléments de la gendarmerie dans l’établissement de la situation sécuritaire. Pour le volet des crimes et délits contre les personnes, les brigades de la gendarmerie nationale à travers la wilaya ont enregistré 101 affaires dont 07 crimes et 94 délits, 88 personnes impliquées dont 34 individus ont été mis sous mandat de dépôt (soit un taux de 36,07%). Dans le même registre, 74 affaires contre les biens ont été enregistrées par les mêmes services, 51 personnes impliquées dont 12 ont été mises sous mandat de dépôt. Au chapitre des atteintes aux bonnes mœurs et à la famille, les éléments de la gendarmerie nationale ont enregistré 16 affaires 128, ce qui représente un taux de 5,71%. A l’issue des enquêtes déclenchées suite aux plaintes portées par les victimes, les représentants de la loi ont mis la main sur 15 personnes parmi lesquelles 09 ont été placées sous mandat de dépôt. Pour le volet de l’immigration clandestine, 01 affaire enregistrée dont 01 personne impliquée de nationalité africaine. Par ailleurs, le mis en cause a été présenté aux instances judiciaires et a été rendu à la sûreté nationale, afin de compléter les procédures d’expulsion hors du territoire national. Pour le volet de la police économique, durant l’année 2010, les brigades de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt, ont enregistré 420 infractions en vertu du plan de redéploiement et la lutte contre le commerce illicite à travers les marchés et les axes routiers. S’agissant de la circulation routière, malgré la réhabilitation des routes relevant du territoire de la wilaya de Tissemsilt, qui s’étendent sur une longueur de 1441 km, soit  1,28% du territoire national, des accidents mortels se sont produits dont 10 au titre de l’année 2010. Le nombre de tués dans les accidents de la route a baissé de 68,57% durant l’année 2010, par rapport à la même période de 2009. On déplore 162 accidents dont 13 décès et 282 blessés, contre 205 accidents, 35 décès et 395 blessés en 2009. Selon, l’analyse des services du groupement de la gendarmerie nationale, ces accidents sont dus à l’inattention des conducteurs, aux violations du code de la route, à l’excès de vitesse, à la conduite en état d’ivresse, soit 128 affaires au taux de 79%, 06 affaires concernant les états de routes au taux de 3,7% et 12 affaires liées aux défauts mécaniques des véhicules soit au taux de 7,4%. Par ailleurs, la tendance est en baisse par rapport à l’année précédente. Dans le même contexte, les services du darak el watani à travers la wilaya de Tissemsilt, ont enregistré durant la même période, 1809 délits contre 1756 délits en 2009 et 709 infractions contre 1231 en 2009 au code de la route. Donc, la prudence reste toujours le meilleur moyen pour minimiser en moins les conséquences graves et irréparables du spectre qui ôte la vie à des personnes et endeuille des familles entières. Signalons que 3937 permis de conduire ont été retirés en 2010. Les éléments du Darak El Watani de la wilaya de Tissemsilt intensifient leurs actions de contrôle et de vérification à travers des barrages dressés sur les axes routiers en vue de réduire ce phénomène qui ne cesse d’endeuiller des familles. Un net recul a été enregistré, par ailleurs au niveau de la sécurité routière. Interrogé sur les facteurs ayant causé cet état de fait, le Cdt Zir Bachir, commandant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt, nous dira que ladite régression est principalement due à l’installation des radars sur les grands axes routiers ainsi qu’au renforcement du contrôle par le biais des barrages. A cet effet, le premier responsable nous déclara que des mesures draconiennes ont été prises à l’encontre des conducteurs qui transgresseront le code de la route. Le dernier point soulevé est celui des psychotropes, la gendarmerie a réussi à saisir plus de 522,2 grammes de kif traité, les services compétents n’ont traité que 21 affaires, impliquant 27 personnes arrêtées, dont 20 ont été écrouées et 07 laissées en liberté provisoire. La brigade économique, a pour sa part, enregistré 420 affaires, ayant pour objet la non possession du registre de commerce, défaut d’affichage des prix, défaut de facturation et manque d’hygiène. Signalons, que le groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt a été doté d’un équipement sophistiqué. De toute façon, les portes n’ont jamais été fermées, la gendarmerie communique… pour le bien de tous.                        

Le Carrefour

Laisser un commentaire