Concours de recrutement des aides soignants A Tissemsilt: Des candidats interpellent Saïd Barkat

Le secteur de la santé de Bordj Bounaâma pourrait vivre une série d’actions de protestation menées par les candidats au concours de recrutement des aides soignants. La pétition étant l’ultime recours préconisé par les candidats qui ont tenté en vain d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur une éventuelle fraude dans les résultats du concours. Les appréhensions des candidats consignées, bien avant le déroulement des examens. Plusieurs noms de candidats "destinés à réussir cet examen avant même la promulgation des résultats officiels. Un fait qui a exacerbé les candidats qui viennent de saisir le département de  Saïd Barkat pour une enquête administrative afin de déterminer et statuer sur un certain nombre d’anomalies relevées dans la gestion des examens du concours pour le recrutement des aides soignants de la daïra de Bordj Bounaâma. Examens qui se marchandent aux dires des candidats que nous avons reçus hier au siège de notre bureau. Des faits dont ils voulaient informer les instances concernées. Les candidats ont introduit un  recours et une pétition a été dispatchée à tous les niveaux pour dénoncer les agissements de ce concours ainsi que le favoritisme et le népotisme. Ils s’étonnent aussi de voir des candidats ayant des parents dans le secteur santé (EPH de Bordj Bounaâma) de la wilaya de Tissemsilt avoir été admis même des candidats  qui sont pour l’instant des scolarisés au niveau du lycée de Bordj Bounaâma et dont un candidat est âgé de moins de 18 ans,  d’après la pétition, dont une copie a été remise à notre bureau. Dans le même contexte que la liste des admis a été affichée le jeudi dernier, et les cours commenceront la lundi 14 mars 2011.Pour cela, les candidats mécontents demandent pourquoi la Direction de l’école paramédicale de Tiaret a précisé que les derniers délais des recours c’est le lundi.150 candidats ayant participé au concours des aides soignants pour 18 postes à exercer au niveau des différents établissements sanitaires de la  daïra de Bordj Bounaâma après formation dont plus de 100 ont réussi à l’écrit et ont été appelés pour l’oral, interpellent M. Barkat, ministre de la Santé, de la Population pour la réorganisation de ce concours. Ce qui prouve, selon eux, que le choix des candidats est prémédité.

Le Carrefour   

Laisser un commentaire