Les taxis clandestins indésirables

Les exploitants des taxis de transport urbain ont adressé ce dimanche un préavis de grève illimité aux autorités locales.

«La grève débutera le dimanche prochain en cas de réponse négative», apprend-on auprès de la section syndicale de Tissemsilt. Une telle procédure est survenue suite aux agissements préjudiciables à la sécurité des voyageurs. Il existe de faux taxieurs qui dressent soit un néon de taxi sur le toit de leurs véhicules sans numéro sur les portières latérales soit ils utilisent des voitures de peinture jaune pour tromper le voyageur. «Outre les transporteurs clandestins qui nous insultent en permanence, ces faux taxieurs ont agressé à maintes reprises plusieurs voyageurs ! Tel était le cas d’une veuve de chahid qui a été délestée d’une importante somme d’argent et de ses bijoux. Nous avons appris que l’un d’eux a modifié l’itinéraire d’une étudiante qui aurait pu connaître une fin tragique si ce n’étaient les bergers qui lui ont laissé la vie sauve», déclare un taxieur. Notons que leurs revendications se concentrent sur la mobilisation des agents de l’ordre dans les aires des stations de taxis pour veiller à la sécurité des voyageurs et l’éradication des faux taxieurs, sur l’aménagement des stations, notamment celle de l’ouest qui est truffée de nid-de-poule et dépourvue d’abribus et la remise en exercice de 106 licences de taxi bloquées.

El Watan           

Laisser un commentaire