LE REGNE DES MARCHANDS AMBULANTS

les citoyens et particulièrement les automobilistes remarquent au quotidien la dégradation et l’anarchie qui y règnent. Les commerçants qui occupent les lieux et qui exposent leur marchandise défient l’hygiène publique, l’insalubrité règne en maître sur ces lieux mais le plus irritant est que ces marchants sans scrupule font la lois après 17heure, le moment ou les agents de l’ordre finissent leur travail, ils coupent carrément la route avec leurs(bâchées)ce qui rend quasiment impossible le passage vers les quartiers situés dans les hauteurs tels les rues HALIL et BENTAMAR, hai GHALEM, hai BENCHERKI et d’autres, cette situation traîne depuis le début de l’été et c’est à cause de l’absence des services de contrôle de qualité et des services de la police que ces squatters de voies publiques persistent dans leur sale besogne en créant cette anarchie au niveau de ce point très fréquenté. Une intervention urgente et musclée de la part des services concernés est plus que nécessaire pour mettre de l’ordre et rendre la vraie vocation à la voie publique    par nadour aek echo d oran 

Laisser un commentaire