A cause d'une primme social

à quelque 30kilometres de TISSEMSILT se sont regroupés à la sortie nord est de cette paisible ville  en coupant la route pendant plus d’une heure à l’aide de pneus brûlés, barricades et autres grosses pierres protestant contre ce qu’ils ont qualifié de marginalisation et de hogra, les jeunes surexcités ont barré la RN14 à sa sortie vers ALGER déversant leur colère sur les véhicules des passagers, même notre collègue du quotidien EL KHABAR qui était avec nous pour la couverture de ce mouvement de protestation n’a pas échappé à la furias des protestataires il a été victime d’une agression physique et du vol de son appareille photo numérique ces jeunes réclamaient une certaine transparence dans la gestion des postes entrant dans le cadre du social et plus d’équité, de l’autre coté le maire de cette ville nous a déclaré que sa commune a bénéficié de 200 postes mais ses services n’ont recruté que 130 jeunes et que les 70 autres postes ont fait l’objet de retour sous prétexte que les jeunes voulaient la prime mais sans travailler, en tout les cas cette déclaration est celle d’un responsable qui n’était pas trop chaud après l’arrestation de certain jeunes munis de jerrican d’essence qui voulaient mettre le feu au siège de la commune. Le calme n’est revenu qu’après l’intervention des services de la gendarmerie nationale venus en grande force avec un bilan de certaines dégradation, vol et agressions et une vingtaine d’arrestations qui seront présentés devant le magistrat instructeur auprès du tribunal de TENIET EL HAD

                                                                            A.NADOUR                           

Laisser un commentaire