BILAN 2008 DE LA GENDARMERIE DE TISSEMSILT

Ce corps de sécurité a fourni des efforts considérables pour être au  service des citoyens en lançant des actions de sensibilisation, de communication et de prévention à travers toute la wilaya de Tissemsilt  .Il nous a été communiqué , des activités des éléments de ce corps. A cet effet 47 affaires ont été traitées dans le volet du crime, 130 délits et 175 infractions et parmi les 280 arrestations dont 11 femmes, 205 individus impliqués et écroués .Par contre, le nombre de personnes arrêtées durant l’année 2008, a légèrement augmenté ou dans les 280 arrêtées, 205 furent écroués.La tranche d’âge la plus touchée est celle des 18 à 40 ans ( 221 personnes) représentant un taux de 79%, 40 ans et plus  (35 personnes ) au taux de 12,5% et  24 mineurs représentant un taux de 8,5%.Les statistiques des gendarmes confirment la véracité de l’adage par la structure socioprofessionnelle des délinquants et criminels, 223 individus parmi les 280 délinquants ou présumés n’avaient aucun emploi au moment de leur appréhension pour un taux de 79,6%.Par ordre décroissant de l’importance de l’implication on relève les catégories de la profession libérale, des journaliers, des fonctionnaires au nombre de 45 personnes au taux de 16%  et en fin les étudiants et assimilés au nombre de 12 personnes soit 4,4%.Pour ce qui est du stupéfiant, les services compétents n’ont traité que 16 affaires, impliquant 17 personnes arrêtées, dont 14 ont été écrouées et 03 laissées en liberté provisoire dont l’âge des mis en cause est varié entre 18 et 28 ans.Par ailleurs, sous la couverture d’une section d’intervention spécialisée, on signale 18 opérations" coup de poing", a l’issue desquelles 279 personnes ont été interpellées et leur situation contrôlée .La brigade économique, a pour sa part enregistré 118 affaires, ayant pour objet la non possession du registre de commerce, défaut d’affichage des prix, défaut de  facturation  et manque d’hygiène .  Quant au volet de la sécurité routière, les mêmes services ont enregistré 212 accidents ayant causé 11 morts et 441 blessés.Selon , l’analyse des services du groupement de la gendarmerie nationale, ces accidents sont dû à l’inattention des conducteurs, aux défauts mécaniques des véhicules, aux violations du code de la route, à l’excès de vitesse, à la conduite en état d’ivresse.Par ailleurs, la tendance est en baisse par rapport à l’année précédente.Dans le même contexte, les services du darak el watani a travers la wilaya de Tissemsilt ont enregistré durant la même période, 2595 délits, 1526 infractions au code de la route. Donc , la prudence reste toujours le meilleur moyen pour minimiser en moins les conséquences graves et irréparables du specte qui ôte la vie à des personnes et endeuille des familles entières . Signalons que 749 permis de conduire ont été retirés en 2008.Les éléments du Darak El Watani de la wilaya de Tissemsilt intensifient leurs actions de contrôle  et de vérification à travers des barrages dressés sur les axes routiers  en vue de réduire ce phénomène  qui ne cesse d’endeuiller des familles.Un net recul a été enregistré, par ailleurs au niveau de la sécurité routière. Le total d’infractions enregistrées en la matière, a chuté de 2337 en 2007 à 1526 cas seulement en 2008.Interrogé sur les facteurs ayant causé cet état de fait, le colonel Aissa Yahiaoui , commandant du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt, nous dira que ladite régression est principalement due à l’installation des radars sur les grands axes routiers ainsi qu’au renforcement du contrôle par le biais des barrages .Signalons, que le groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya de Tissemsilt a été doté d’un équipement sophistiqué.Il s’agit d’un système d’identification des empreintes dénommé AFIS. Ce système est utilisé uniquement aux États-Unis.Il permet de consulter une importante base de données digitales, grâce à la quelle on peut identifier une empreinte de 1,30mn.De toute façon, les portes n’ont jamais été fermées, la gendarmerie communique  pour …le  bie de  tous.

ABED  MEGHIT

Laisser un commentaire