Les commerçants algériens ne doivent pas demander de titre de séjour en France

Les commerçants algériens doivent désormais, pour obtenir un visa pour la France, s’engager à ne pas demander de titre de séjour en France ni à y bénéficier de prestations sociales ou médicales, indique le ministère de l’Intérieur et de l’Immigration.

"L’exigence d’une déclaration sur l’honneur résulte d’une initiative du consul général de France à Alger visant à simplifier la procédure de demande de visas de court séjour pour le cas particulier des commerçants algériens", a fait savoir le ministère. "Par cette déclaration, le commerçant atteste qu’il n’a pas l’intention de demander un titre de séjour, ni de bénéficier de prestations sociales ou médicales en France", ont ajouté les services du ministère, sans préciser pourquoi les commerçants étaient les premiers concernés par cette mesure

AFP

0 commentaire sur “Les commerçants algériens ne doivent pas demander de titre de séjour en France”

Répondre à BRIKAT Annuler la réponse