LE WIDAD NE COMPTE S’ARRETER EN SI BON CHEMIN

on a vu une équipe dont cinq joueurs se sont blessés au cours du jeu mais qui ont résisté à leurs douleurs, une équipe amoindrie obligeant le coach à opérer un remaniement aux trois compartiments, faisant du milieu de terrain AMIROUCHE un arrière gauche, et avec la rentrée de BOUKHATEM aux cotés de KHAROUBI, la défense jouait avec deux stoppeurs alors que l’attaquant SAHRAOUI s’est replié en milieu pour épauler MECHAHER dans une mission que seul l’entraîneur avait pesé les conséquences, ce qui confirme ses dires que la plupart de ses joueurs sont adaptables à d’autres postes, une aubaine pour lui et ces résultats sont de bon augure pour le WABT avant le match de ce jeudi face à l’ESG.

LES JOUEURS SANS PRESSION 

La majorité des joueurs du widad appréhendent le prochain match avec une attitude très simple et décontractée, ils sont revigorés et remontés par la dernière victoire qui a confirmé la bonne santé du club quant à son maintien, désormais, ils ne pensent qu’améliorer leur classement parmi les premiers, « il n y a pas de pression, notre but maintenant est de nous hisser vers le haut du tableau pour réclamer nos dus nous aborderons les matchs suivants avec la même volonté à commencer par celui contre l’ESG qui dés maintenant ne s’annonce pas facile mais pas impossible, nous les avons battu à l’aller par 3à0 et nous partons à SOUR pour réaliser un bon résultat, sinon, nous avons à jouer trois matchs à domicile et nous promettons de faire le maximum pour arracher ces neuf points » nous dira le gardien BOUKACEM….

 SENNOR « après le maintien, je tenterai de faire jouer les jeunes »

La stratégie du coach Sennor était dés le début basée sur deux points à savoir le maintien dans une place honorable et la formation des jeunes, et sur ce point, le vieux ABDELKADER nous a déclaré « je joue le championnat mais j’ai toujours un oeil sur les jeunes, d’ailleurs je les supervise à chaque fois, et une fois le maintien garanti à 100% je tenterai d’incorporer ces jeunes qui sont pétris de talent, il y a ceux qui n’ont pas eu la chance de jouer, des juniors et même des cadets, les noms ne manquent pas, il y a ACHICHE, MOHAMED, BELHARETH, KABOUR, les cadets ALLAL et MOHAMED-CHERIF et d’autres de la classe biberon qui seront certainement content de pouvoir jouer en équipe A »

Pour OUARSENIS INFO A.NADOUR

Laisser un commentaire