SENNOR : "Mes joueurs sont faibles physiquement "

le facteur du jeune nous a un peu handicapé mais pour être franc, la vérité est que mes joueurs sont encore faibles physiquement, à chaque match, ils éprouvent toutes les difficultés du monde pour terminer les 90 minutes de la partie et systématiquement on compte bien rattraper ce manque à partir de la semaine prochaine, les points arrachés nous donnent plus de confiance, maintenant on doit se remettre au travail et penser au match de AIN DEFLA " devait nous dire le coach widadi         

LES SUPPORTERS INQUIETES PAR LES PRESTATIONS

Selon ce qui se dit dans l’entourage du WABT, la dernière victoire des widadis est celle du public, après le premier but widadi, le rendement des joueurs a diminué d’un cran laissant le terrain au mouloudia de MEKHADEMA qui a bien maîtrisé le jeu arrivant même à égaliser et si ce n’était ce douzième joueur qui avait enflammé le stade et l’expérience des ‘vieux’ MENNI et BOUKHATEM, le widad aurait peut-être pu perdre deux points à domicile, cette inquiétude s’est aggravée après la défaite du WABT dans un match amical joué ce dimanche contre l’équipe de KSAR-CHELALA par le score de  1à0, une équipe du widad composée uniquement de joueurs de cru mais qui n’a pas trop démontré par apport à cette modeste équipe de la régionale

QUARTIER LIBRE POUR LES ETRANGERS 

 Les onze joueurs ‘étrangers’ du WABT ont bénéficié d’un petit congé a partir du samedi pour aller fêter l’aid en famille, selon le président BAHMENE cette permission d’une semaine est bénéfique pour les joueurs et particulièrement les plus éloignés, ils seront tous de retour le vendredi ou le samedi matin pour reprendre les entraînements avec les locaux qui eux n’ont bénéficié que des deux jours de l’aid.                         

LES PRIMES DE TROIS MATCHS PERCUES 

Le président BAHMENE nous a confirmé que les joueurs ont perçu les primes des trois matchs joués, dont la dernière était le jour qui a suivi la victoire contre le MCM , un engagement qui honore les dirigeants qui veulent conserver la sérénité du groupe et permettra sans nul doute aux joueurs de passer l’aid à l’aise                

TISSEMSILT A.NADOUR l’écho d’Oran

Laisser un commentaire