Acceil | Info Locales | Des acquéreurs d’Ouled-Bessam réclament leurs lots de terrain

Des acquéreurs d’Ouled-Bessam réclament leurs lots de terrain

Par
Taille de la police: Decrease font Enlarge font
Des acquéreurs d’Ouled-Bessam réclament leurs lots de terrain

Certains citoyens bénéficiaires de lots de terrains dans la commune d’Ouled-Bessam à quelques (15) kilomètres de Tissemsilt ne cesse d’interpeller les responsables et ce depuis (1993). Dans certaines correspondances adressées à qui de droit notamment au wali, ces citoyens qui disent avoir bénéficier de lots de terrain au lotissement des (204) lots ne savent plus à qui s’adresser, ils affirment qu’ils ont frappé à toutes les portes mais en vain, ils précisent qu’après avoir payé l’ex agence foncière et bénéficier des actes de propriété, l’APC d’Ouled-Bessam de l’époque avait lancé un projet de (50) logements entrant dans le cadre de la RHP sur la même assiette ce qui a privé une cinquantaine de citoyens ayant leurs actes de propriété de bénéficier de leurs lots respectifs et depuis, ils n’ont pas cessé de les réclamer et à chaque fois ils se retrouvent désorientés par le mutisme des responsables. Ils précisent à ce propos, que ni l’APC ni encore moins l’actuelle agence foncière, n’ont pu les rétablir dans leurs droits préférant fuir cette situation, qui semble dès son début en (1993) qu’elle n’était pas basée sur une stratégie bien réfléchie. Cette situation précisent les requérants, avait été transmise aux responsables de l’agence, mais grande fut leur surprise en apprenant que personne ne pourra les aider dans cette affaire et que seule une décision des hauts responsables pourra les sauver de ce labyrinthe. En somme, cette situation délicate ne semble finalement pas avoir de dénouement, par cette agence, mais nécessite une intervention de la part de M. le wali afin de les rétablir une fois pour toute dans leurs droits…

Pour Ouarsenis Info A.Nadour

  • Envoyer à un ami Envoyer à un ami
  • Version imprimable Version imprimable
  • Le texte brut Le texte brut

Tagged as:

locale

Notez cet article

0